DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barack Obama critique les largesses de BP envers ses actionnaires

Vous lisez:

Barack Obama critique les largesses de BP envers ses actionnaires

Taille du texte Aa Aa

Le président américain effectuait sa troisième visite en Louisiane depuis le début de la catastrophe écologique. Il est allé à la rencontre de ceux qui subissent de plein fouet les conséquences de la pollution, et devant eux, il a prévenu BP : “Il ya des informations selon lesquelles BP va verser 10 milliards et demi de dollars de dividendes, je dis bien milliards. Je veux qu’ils sachent qu’ils ont des obligations morales et légales ici dans le golfe.”

Pour l’instant toute l’attention de BP se porte sur le dôme de confinement posé sur le puits en fuite. Si l’opération marche, elle devrait permettre de ralentir la quantité de pétrole qui se déverse depuis le 20 avril dans le golfe du Mexique.

Mais il sera déjà trop tard pour l’animal symbole de la Louisiane. La catastrophe s’abat brutalement sur les pélicans. Le coupable : le vent qui s’est levé et a poussé la nappe de brut à l’intérieur des lagunes.

Plus de 65 oiseaux recueillis en 48 heures par les associations ornithologiques. Contre un à quatre oiseaux par jour en moyenne depuis le début de la marée noire.