DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abordage sanglant : Israël "va refuser une enquête internationale"

Vous lisez:

Abordage sanglant : Israël "va refuser une enquête internationale"

Taille du texte Aa Aa

L‘état hébreu va refuser une enquête internationale sur l’abordage sanglant du Mavi Marmara par les commandos israéliens le 31 mai dernier. C’est ce qu’a annoncé ce dimanche l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis alors qu’une réunion du gouvernement israélien s’est tenu dans l’après-midi.

Pour le ministre des Sciences, Daniel Hershkowitz, issu du parti d’extrême droite “Foyer juif”, il faut refuser la constitution d’une commission d’enquête comptant des membres non israéliens. “Israël peut mener seul cette enquête et n’a besoin d’aucun aide internationale pour le faire”.

Les forces de l’ordre israéliennes ont par ailleurs expulsé ce dimanche en Jordanie des activistes pro-palestiniens, dont une majorité de Malaisiens. Ils se trouvaient à bord du Rachel Carrie, un cargo d’aide pour Gaza arraisonné sans violences ce samedi par l’armée israélienne.
D’autres activistes, dont le prix Nobel de la paix Mairead Maguire devaient être expulsés également ce dimanche. Selon un responsable israélien, leur départ a été retardé en raison de leur refus initial de signer un document selon lequel ils renoncent à contester leur expulsion.