DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inondations : la Pologne est sur le pied de guerre

Vous lisez:

Inondations : la Pologne est sur le pied de guerre

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle alerte a été décrétée à Varsovie ce dimanche avec l’arrivée d’une seconde crue sur la Vistule tandis que des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées dans le sud et le sud-est du pays, où des digues ont rompu.
Quelques 17 000 pompiers et 3000 soldats ont été mobilisés dans les régions sinistrées notamment à Sandomierz dans le sud-est, ville qui a été gravement endommagée lors de la première grande vague de crues en mai.

“La situation ici à Sandomierz empire, a déclaré
le Premier ministre polonais Donald Tusk, qui s’est rendu sur place. Une partie de la digue a rompu. Une fois de plus, des milliers de personnes font face à des inondations. Nos espoirs d’assécher la zone et de reconstruire les maisons immédiatement doivent être repoussés”.

Beaucoup plus au sud, en Hongrie, plus de 2000 personnes ont été évacuées de villes et villages inondés, dans le nord-est du pays.
Plusieurs maisons se sont effondrées.
Ce sont les rivières Hernad, Sajo et Bodva qui ont inondé de larges zones. 12 000 pompiers, policiers et militaires ont pris part aux opérations de lutte contre les inondations.
Il a plu pendant pratiquement un mois dans ce pays.
Quant aux inondations en Slovaquie, située entre la Pologne et la Hongrie, elles sont considérées comme les pires depuis un siècle. Des milliers de personnes ont dû être évacuées ces derniers jours.
Le gouvernement qui s’est réuni hier a approuvé un plan d’aide de 25 millions d’euros.