DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël veut expulser les passagers du Rachel Corrie ce dimanche

Vous lisez:

Israël veut expulser les passagers du Rachel Corrie ce dimanche

Taille du texte Aa Aa

Expulsés aujourd’hui. C’est ce qui a été prévu pour la Nord-irlandaise Mairead Maguire, Prix nobel de la paix, et les autres passagers du cargo d’aide irlandais pour Gaza, le Rachel Corrie, arraisonné par Israël hier.
Le navire était un retardataire de la flotille humanitaire interceptée lundi dernier par des commandos israéliens. Une opération qui avait dégénérée en affrontements sur le plus grand bateau, le Mavi Marmara. Ce qui n‘était pas le cas hier sur le Rachel Corrie.

“Nous n’avons pas eu de conflit avec ces activistes pacifistes, a souligné le ministre des Affaires sociales Isaac Herzog. Nous essayons simplement de nous protéger de la contrebande d’armes à Gaza. Une des raisons pour lesquelles nous utilisons le blocus, c’est qu’une fois qu’un bateau a pu entrer, nous savons qu’il y aura ensuite un flot de navires qui pourraient transporter des armes dans la bande de Gaza”.

Les violences sur le Mavi Marmara ont fait 9 morts lundi, 9 Turcs, dont un qui avait également la nationalité américaine.
Le secrétaire général des Nations unies a proposé la création d’une commission d’enquête multinationale sur ce drame. Selon une source israélienne, le Premier ministre israélien devait en débattre aujourd’hui avec son gouvernement.