DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Verdict dans le procès Bhopal en Inde: une "insulte" pour les victimes

Vous lisez:

Verdict dans le procès Bhopal en Inde: une "insulte" pour les victimes

Taille du texte Aa Aa

C’est une injustice criante pour les associations de victimes de Bhopal. Plusieurs centaines de membres de ces associations ont protesté contre le verdict rendu lundi dans la ville du centre de l’Inde, un verdict qu’ils ont qualifié “d’insulte”. Sept anciens dirigeants de l’usine de pesticides ont été condamnés à deux ans de prison. “Ceux qui ont pris la vie d’au moins 25.000 personnes, et qui ont gravement intoxiqué 500.000 autres ont juste écopé de deux ans de réclusion, s’indigne une femme. Pourtant ici, si quelqu’un est coupable de meurtre, il est emprisonné au moins pour vingt ans”.

Condamné lui aussi pour “mort par négligence”, l’ancien président de la branche indienne d’Union Carbide, propriétaire américain de l’usine de Bhopal, s’en est tiré avec une amende de 10.000 dollars. C’est le 3 décembre 1984 qu’un nuage de gaz toxique s‘était échappé de l’usine de pesticides de la ville de Bhopal. Selon les sources, entre 3.500 et 8.000 riverains seraient morts dès les premiers jours. Des milliers d’autres auraient succombé après des années d’exposition aux déchets toxiques laissés aux abords de l’usine.