DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barack Obama veut "botter les fesses" des responsables de la marée noire

Vous lisez:

Barack Obama veut "botter les fesses" des responsables de la marée noire

Taille du texte Aa Aa

Critiqué par certains pour une trop grande réserve face à la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis, Barack Obama a fini par se lâcher. “Je sais à qui botter les fesses” a déclaré mardi le président américain. Il pensait notamment à Tony Hayward, le patron de la compagnie pétrolière BP, dont il n’a pas caché que “s’il travaillait pour lui, il n’hésiterait pas à le limoger”.

Selon BP, le dôme de confinement permet de mieux en mieux de limiter la fuite; ainsi, 15.000 barils par jour ne sont pas rejetés en mer, mais l’objectif est d’atteindre au moins les 20.000. L’avenir des pêcheurs est de toute façon très sombre. “Nous avons tout nettoyé ici, et nous pêchions trois mois après le passage de Katrina, témoigne l’un d’entre eux. Mais après cela, il sera impossible de pêcher dans trois mois”.

Près de 200 km de côtes sont déjà souillées, de la Louisiane à la Floride, en passant par l’Alabama. Le plus gros souci des autorités, c’est actuellement la dispersion de la marée noire d’origine. Elle s’est divisée en centaines de milliers de petites nappes de pétrole. La marée noire sera contenue, promet le président américain. La fuite pourrait être colmatée en août, indique BP. La faune et la flore aimeraient sincèrement leur faire confiance.