DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Il faut changer la politique énergétique américaine, estiment les associations de protection de la nature

Vous lisez:

Il faut changer la politique énergétique américaine, estiment les associations de protection de la nature

Taille du texte Aa Aa

Une fois n’est pas coutume, c’est un meilleur rendement écologique et non économique auquel veut parvenir la compagnie pétrolière BP. Le dôme de confinement permet de récupérer de plus en plus de pétrole, environ 15.000 barils par jour qui ne sont pas rejetés dans le golfe du Mexique, mais l’objectif est d’atteindre au moins les 20.000. Le Sénat américain voit à plus long terme. La majorité démocrate prépare un projet de loi pour changer radicalement la politique énergétique.

“Il est temps d’effectuer une vidange en quelque sorte. Les Etats-Unis ont besoin de changer leur stratégie énergétique, et le Congrès doit établir un agenda en ce sens, estime un responsable de la Fédération nationale de protection de la nature. Si nous ne faisons pas cela, nous allons courir des risques qui ne sont pas seulement écologiques. Cette zone représente 20 à 30% de notre secteur de la pêche”. Près de 200 km de côtes sont déjà souillées, de la Louisiane à la Floride, en passant par l’Alabama.

Le plus gros souci des autorités, c’est actuellement la dispersion de la marée noire d’origine. Elle s’est divisée en centaines de milliers de petites nappes de pétrole.

Un habitant de Mobile, en Alabama, pratique la “politique de l’autruche”: “S’il y avait tant de marée noire, dit-il, je ne viendrai pas sur la plage. Les gens doivent fréquenter la plage et dépenser leur argent, pour aider notre économie”.

La marée noire sera contenue, promet le président américain. La fuite pourrait être colmatée en août, indique BP. La faune et la flore aimeraient sincèrement leur faire confiance.