DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire : des progrès, mais des conséquences durables

Vous lisez:

Marée noire : des progrès, mais des conséquences durables

Taille du texte Aa Aa

Une nature durablement souillée. L’impact écologique de la marée noire qui sévit depuis près de 50 jours dans le Golfe du Mexique se fera sentir longtemps. C’est ce qu’ont reconnu les autorités américaines, tout en affichant une relative confiance. Elles ont confirmé des progrès dans le colmatage de la fuite.

La nappe a d’ores et déjà touché 200 km de côtes américaines avec, à la clé, des conséquences économiques importantes pour tous ceux qui vivent des ressources naturelles.
Lors d’une réunion sur la catastrophe à la Maison Blanche, Barack Obama les a assurés de la mobilisation de son gouvernement en attendant les compensations de la part de BP. “La fuite sera contenue, assure le président américain. Cela prendra du temps et demandera énormément d’efforts. Il y aura un impact sur la côte du Golfe et il y aura des conséquences économiques dont nous ferons en sorte que leur responsabilité incombe à BP et que le groupe verse des compensations aux personnes touchées, affirme-t-il. Mais il y a une chose dont je suis absolument certain, c’est que comme nous l’avons fait par le passé, nous allons sortir de cette crise.”

La pose par BP d’un entonnoir sur le puits à l’origine de la fuite semble donner des résultats. D’après les garde-côtes, le dispositif permet désormais de pomper plus de 11.000 barils par jour. Une solution partielle sachant que le flux a été évalué jusqu‘à 25.000 barils quotidiens.