DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soins médicaux transfrontaliers : les pays européens scellent un premier accord politique

Vous lisez:

Soins médicaux transfrontaliers : les pays européens scellent un premier accord politique

Taille du texte Aa Aa

Santé, mobilité des patients et coûts… Ce sont les trois éléments d’une équation que l’Union européenne cherche à résoudre. Après quatre ans de débat, les Vingt-sept sont parvenus à un premier accord politique clarifiant les modalités de remboursement des soins transfrontaliers. Soucieux de leurs équilibres budgétaires, les Etats-membres veulent éviter que le tourisme sanitaire ne déstabilise les finances des systèmes nationaux.

L’accord fixe comme règle de base que ce soit au pays de résidence du patient de payer pour ses soins dans un autre Etat-membre.

Mais pour rassurer les pays du sud, où résident de nombreux retraités étrangers, il a aussi été décidé que si ces personnes retournent dans leurs pays d’origine pour se faire soigner, ce dernier prenne en charge les coûts.

Pour les traitements hors du pays d’origine ou de résidence, une autorisation préalable sera nécessaire, sauf pour les simples consultations médicales ou les soins d’urgence.
Un projet de directive doit à présent être négocié avec le Parlement européen.