DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aux Pays-Bas, les libéraux en tête

Vous lisez:

Aux Pays-Bas, les libéraux en tête

Taille du texte Aa Aa

Il est certainement le prochain Premier ministre des Pays-Bas: Mark Rutte a emmené son parti vers la victoire. Les libéraux arrivent en tête des élections législatives néerlandaises, qui se tenaient ce mercredi. Tout au long de leur campagne, ils ont prôné une politique d’austérité, et une réduction drastique des dépenses de l’Etat.

Mais ce n’est que d’une très courte tête que les libéraux l’emportent. Un siège seulement les sépare des travaillistes de Job Cohen. Des travaillistes partisans du maintien d’une politique sociale, même en temps de crise.

Aucun parti n’obtient donc la majorité, comme c’est le cas au Pays-Bas à l’issue de chaque scrutin législatif. Les libéraux vont donc devoir former une coalition avec des partis très proches en terme de nombre de voix, mais très éloignées d’un point de vue idéologique.

Troisième force du pays, le parti xénophobe de Geert Wilders, le Parti pour signe une percée, avec 15 sièges de plus que dans le précédent Parlement. “ A La Haye, maintenant, on est obligé de compter avec nous”, a déclaré Geert Wilders. “ Nous voulons entrer au gouvernement”, a-t-il poursuivi, devant une foule en liesse.

Le grand perdant de ce scrutin, c’est donc l’ancien Premier ministre Jan Peter Balkenende. Le leader des chrétiens-démocrates, qui a dirigé les 4 derniers gouvernements, voit son parti relégué en quatrième position. Jan Peter Balkenende a tiré les leçons de cet échec: il a annoncé qu’il renonçait à diriger le parti chrétien démocrate.