DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux officiers de l'armée des Serbes de Bosnie condamnés à perpétuité

Vous lisez:

Deux officiers de l'armée des Serbes de Bosnie condamnés à perpétuité

Taille du texte Aa Aa

Les survivants du massacre de Srebrenica attendaient, silencieux, la sentence du TPI contre les officiers serbes. Sept hommes ont été reconnus coupables de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Deux d’entre eux écopent de la réclusion à perpétuité, les quatre autres se voient infligés entre cinq ans et 35 ans de prison.
Madame Sehomerovic fait partie de l’association “Les Mères de Srebrenica”. En juillet 1995, elle a perdu son mari et son fils:

“Nous ne pensons pas que ce soient le nombre d’années de prison qui comptent. L’important c’est la condamnation pour crime et génocide. C’est important pour les générations futures de Bosnie-Herzégovine, pour l’avenir de ce pays.”

L’ancien officier serbe Ljubisa Beara a été reconnu coupable d’avoir coordonné le meurtre de prisonners musulmans et de les avoir jetés dans des fosses communes.
Vujadin Popovic, chef de sécurité du Corps de la Drina, a aussi organisé l’exécution de prisonniers. Le TPI a déclaré qu’il savait que l’intention des forces bosno-serbes étaient de tuer le plus grand nombre.

Les deux hommes étaient sous la responsabilité directe du général Ratko Mladic, commandant de l’armée des Serbes de Bosnie, toujours en fuite depuis 15 ans.

En juillet 1995, ce sont plus de 7.000 hommes et garçons musulmans qui ont été tués dans l’enclave de Srebrenica par les troupes bosno-serbes à quelques mois de la fin de la guerre de Bosnie.

Un seul autre homme a été condamné par le TPI pour ce massacre, le général Radislav Krtic, emprisonné en Angleterre.