DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : Berlusconi engage un vote de confiance pour la loi sur les écoutes téléphoniques

Vous lisez:

Italie : Berlusconi engage un vote de confiance pour la loi sur les écoutes téléphoniques

Taille du texte Aa Aa

En Italie, c’est ce jeudi que doit avoir lieu le vote au Sénat concernant la loi sur les écoutes téléphoniques. Le texte limite le recours à ces écoutes dans les enquêtes judiciaires.

Pour la majorité, cela permet de mieux protéger la vie privée. En revanche, pour l’opposition, cela engendre une certaine impunité. Et d’expliquer que de nombreuses arrestations n’ont pu avoir lieu que grâce à ces écoutes. Leur publication dans la presse a également évité que certaines affaires de corruption ne soient enterrées.

Cela fait plusieurs mois que la loi est en discussion. Le président du conseil, Silvio Berlusconi a choisi d’engager la responsabilité de son gouvernement, afin d’accélérer la procédure.

D’après Piero Sansonetti, journaliste au quotidien Il Riformista, cette manière de faire pose un problème démocratique. “Le recours au vote de confiance limite le rôle du Parlement, explique-t-il. Et si dans les autres démocraties, il y a les trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire), ici, il n’y a que l’exécutif et le judiciaire. C’est comme si le Parlement ne comptait plus”.

Le vote doit avoir lieu en fin de matinée. L’ancien juge Di Pietro, aujourd’hui chef d’un parti d’opposition, a annoncé son intention d’organiser un sit-in afin d’empêcher le déroulement de la séance.