DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sanctions de l'ONU : les réactions iraniennes

Vous lisez:

Sanctions de l'ONU : les réactions iraniennes

Taille du texte Aa Aa

Peu de temps après le vote, les autorités iraniennes ont réagi pour dénoncer ces nouvelles sanctions. Le président Mahmoud Ahmadinejad estime que la résolution de l’ONU n’a “aucune valeur”.
Au siège de l’Agence internationale de l‘énergie atomique (AIEA) à Vienne, Ali Asghar Soltanieh, le représentant de l’Iran s’est également exprimé : “nous invitons la communauté internationale à venir à la table des négociations. Il faut passer de la confrontation à la coopération, mais apparemment, certains ne l’entendent pas ainsi. Ils sont sourds à nos appels honnêtes et à nos recommandations”.

A Téhéran, les autorités n’envisagent en aucun cas, d’arrêter les activités d’enrichissement d’uranium. Quant à la population, elle ne semble pas se formaliser de ces nouvelles sanctions. “Cela fait trente ans qu’on est sous le coup de sanctions, et cela n’a pas eu d’effet particulier sur le pays”, constate cet habitant de Téhéran. Il affirme que “cela va continuer ainsi, car nous sommes déterminés à devenir la huitième nation au monde à mener des activités pacifiques en matière énergétique”. Un peu plus loin, un autre habitant enfonce le clou : “ils pourront voter autant de sanctions qu’ils veulent, dit-il, rien ne pourra nous détruire”…