DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fin d'un épisode de brouille entre la Suisse et la Libye


Libye

Fin d'un épisode de brouille entre la Suisse et la Libye

Pas d’optimisme excessif en Suisse après la libération en Libye de Max Göldi…

L’homme d’affaire suisse purgeait une peine de quatre mois de prison pour avoir enfreint la législation sur l’immigration, il pourrait rentrer en Suisse ce weekend mais la ministre suisse des Affaires étrangères préfère rester prudente :

“On est modérément optimistes parce que dans cet affaire, comme vous le savez, on a toujours eu des pics de stress, des pics d’optimisme, des pics de pessimisme, mais il ne faudrait pas maintenant encore une fois dire que tout est reglé”.

Les avocats de Göldi ont toujours estimé que son arrestation était une façon de sanctionner la Suisse…

Max Göldi avait été arrêté en 2008, quelques mois après l’arrestation musclée à Genève en juillet 2008 d’Hannibal Kadhafi, l’un des fils du leader libyen, sur une plainte de deux domestiques l’accusant de mauvais traitements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La jeune navigatrice Abby Sunderland saine et sauve