DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Golfe du Mexique : jusqu'à 40 000 barils de pétrole déversés chaque jour avant le 3 juin

Vous lisez:

Golfe du Mexique : jusqu'à 40 000 barils de pétrole déversés chaque jour avant le 3 juin

Taille du texte Aa Aa

Une fuite de pétrole beaucoup plus importante, un titre qui dégringole à Londres, une convocation pour rendre des comptes. Les mauvaises nouvelles se sont succédées pour le groupe pétrolier BP hier.

Selon des scientifiques américains, le volume de pétrole qui s‘échappe dans le Golfe du Mexique a pu atteindre les 40 000 barils par jour avant la pose le 3 juin d’un entonnoir par BP pour contenir la fuite. Or, auparavant, ils estimaient ce volume à 12 000 voire 19 000 barils par jour.

Soulignant une nouvelle fois l’importance d’avoir une politique énergétique appropriée au regard de cette crise, le président américain a ajouté hier que les lois en vigueur n‘étaient pas adéquates.

La pression de Barack Obama sur BP est forte. Le patron du groupe pétrolier est d’ailleurs prié de rencontrer de “hauts responsables” de son administration mercredi prochain.

A Londres, certains élus ont déploré une “rhétorique anti-britannique”. Le Premier ministre britannique David Vameron a annoncé son intention de s’entretenir avec le président américain, tout estimant que BP devait faire son possible face à cette catastrophe écologique.