DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ex-ministre française Christine Boutin renonce au cumul des mandats

Vous lisez:

L'ex-ministre française Christine Boutin renonce au cumul des mandats

Taille du texte Aa Aa

La pression ne cessait pas de monter depuis 48 heures. L’ex-ministre française du Logement Christine Boutin a fini par jeter l‘éponge jeudi soir. Elle renonce à la mission sur les conséquences de la mondialisation que lui avait confié le président Nicolas Sarkozy en personne. Il faut dire que le cumul de ses différents revenus passaient mal dans l’opinion publique en période de crise. Christine Boutin a annoncé sa décision à la télévision: “J’ai entendu les Français qui ont des petits salaires et qui aujourd’hui ne peuvent pas comprendre qu’il y ait ainsi un responsable politique qui puisse avoir un montant de rémunération, une rentrée d’argent de près de 18.000 euros. J’ai donc décidé de mener cette mission de façon gracieuse en renonçant à mes 9.500 euros”.

Christine Boutin reste à l’abri du besoin puisqu’elle gagne 6.000 euros de retraite parlementaire par mois, plus 2.000 euros en tant que conseillère générale. Ce sont ses anciens collègues du gouvernement, du même camp politique de droite, qui lui ont fait remarqué. Christine Boutin a alors prévenu que d’autres allaient avoir le même problème.