DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libération d'un ressortissant suisse détenu en Libye

Vous lisez:

Libération d'un ressortissant suisse détenu en Libye

Taille du texte Aa Aa

Max Göldi est libre, et pourrait être de retour en Suisse dès ce week-end, selon son avocat.
Cet homme d’affaire suisse travaillait en Libye, quand il a été arrêté pour “séjour illégal”. Incarcéré en février dernier, il a purgé 4 mois de prison.

En 2008, Max Göldi avait d’abord été interdit de sortie du territoire. Tout comme un autre ressortissant helvétique, Rachid Hamdani, qui a pu quitter Tripoli en février dernier.

L’arrestation et le procès des deux hommes sont intervenus en pleine crise diplomatique entre la Suisse et la Libye. Une crise déclenchée par la mise en détention à Genève, et pendant deux jours, de l’un des fils du président lybien Moammar Kadhafi.
Hannibal Kadhafi et son épouse étaient accusés de mauvais traitements sur deux de leurs domestiques. Ils ont été libérés après avoir payé une caution de plus de 300 000 euros.