DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Licenciée pour 1,30 euros : la justice lui donne raison

Vous lisez:

Licenciée pour 1,30 euros : la justice lui donne raison

Taille du texte Aa Aa

Elle avait été renvoyée pour 1,30 euros. Plus précisément, pour avoir récupéré un bon d’achat d’1, 30 euros, laissé sur sa caisse par un client. L’histoire d’Emmely, caissière depuis plus de 30 ans pour une grande chaîne de supermarchés allemands, avait suscité beaucoup d‘émoi en Allemagne l’an dernier.

Un tribunal a estimé qu’elle avait été injustement licenciée, et a exigé qu’elle puisse reprendre son travail. “Si mon employeur veut de moi, dit-elle, je suis disposée à retourner travailler là-bas. Peut-être même à ma caisse. Ce serait une grande victoire.”

L’histoire d’Emmely n’est pas un cas isolé. Ces dernières années, en Allemagne, plusieurs personnes ont été licenciés notamment pour avoir mangé des restes sur leur lieu de travail, ou les avoir rapportés chez eux.