DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Russie refuse une assistance militaire au Kyrghyzstan

Vous lisez:

La Russie refuse une assistance militaire au Kyrghyzstan

Taille du texte Aa Aa

Moscou a avancé l’argument d’un conflit interne auquel il veut s’abstenir de participer.

Depuis hier, la situation est devenue hors de contrôle au Kyrghyzstan. Le dernier bilan du ministère de la santé fait état de plus d’une soixantaine de morts et près d’un millier de blessés dans le sud du pays.

Les autorités ont décrété l‘état d’urgence dans les villes d’Osh, de Djala-Labad et dans plusieurs autres districts du pays à la suite de ces violents combats qui opposent Kirghizes et minorités ouzbeks.

Une assistance humanitaire, c’est donc tout ce qu’apportera Moscou au Kyrghysztan, pourtant,
“nous avons besoin de forces militaires supplémentaires pour apaiser et régler cette situation, voilà pourquoi j’ai adressé une lettre au Président Medvedev”, a estimé la Présidente par intérim du pays.

Dans la capitale russe, devant leur ambassade, des Ouzbek exilés en Russie ont eux aussi demandé au Kremlin d’intervenir militairement: “ nos familles nous appellent à l’aide. Ils nous demandent de solliciter le secours de la Russie. Nous demandons à la Russie de nous aider”.

Au Kyrghyzstan, en plus d’une guerre civile, on craind une crise humanitaire. Des milliers de femmes et d’enfants Ouzbeks ont en effet déjà fui la région d’Och pour rejoindre la frontière de l’Ouzbékistan voisin.