DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Carl Devos : sans compromis, la Belgique n'aura pas de gouvernement

Vous lisez:

Carl Devos : sans compromis, la Belgique n'aura pas de gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Carl Devos, politologue à l’Université de Gand en Belgique, a laissé notre caméra le filmer en train de découvrir les premiers résultats du vote. Notre correspondant à Bruxelles, Sergio Cantone, a recueilli sa réaction à chaud.

“Pour la première fois en plus de 30 ans, un socialiste francophone pourrait devenir le prochain premier ministre belge.

Elio Di Rupo, le président du parti socialiste, pourrait être l’homme de la situation et s’il fait l’affaire, cela voudra dire qu’il est prêt au compromis avec Bart de Wever, et que pour ce dernier, Elio Di Rupo est acceptable.

Je pense que si vous voulez former un gouvernement, le gouvernement fédéral de Belgique, il vous faut trouver un compromis sur la réforme de l’Etat, sur le budget et sur le BHV, entre autres. Les deux parties doivent faire des compromis. Si un parti dit : nous ne ferons aucun compromis, eh bien, aucun gouvernement ne pourra être formé.”

Un scenario qui conduirait tout droit à la scission.