DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les consultations ont débuté en Belgique

Vous lisez:

Les consultations ont débuté en Belgique

Taille du texte Aa Aa

Le chef de la NVA, Bart De Wever, dont le parti indépendantiste flamand, la N-VA, a remporté les élections législatives haut la main, a été reçu dans l’après-midi par le roi Albert II, suivi par le Président du Parti socialiste francophone.

Les francophones à qui, le soir de son triomphe électoral, le chef du parti séparatiste flamand avait dit vouloir tendre la main pour réformer l’Etat:

“s’il est nécessaire pour créer un peu de confiance, pour avoir les réformes qui sont vraiment nécessaires dans ce pays, je suis prêt à offrir le poste de Premier ministre à un francophone”, avait-il exprimé.

Le Premier ministre pourrait-être Elio Di Rupo. Son parti, le Parti socialiste wallon est arrivé en tête côté francophone.

Le Parlement belge compte 150 sièges. Les partis francophones en occuperont 62 contre 88 pour les néerlandophones.

Pour l’analyste Pascal Delwit, “la Belgique va vers un Etat fédéral approfondi et un nouvel agencement des compétences. Celà dit, si vous regardez les landers allemands ou les provinces au Canada, ces landers et ces provinces ont des compétences que n’ont pas, à ce stade, les régions ou les communautés en Belgique. Il y a donc encore moyen de faire beaucoup de choses”.

Des discussions entre la N-VA et le PS wallon devraient s’ouvrir dans les prochaines heures même si, selon les médias belges, des contacts informels ont déjà eu lieu ces dernières semaines.