DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une commission d'enquête israélienne à laquelle ne croit absolument pas Ankara

Vous lisez:

Une commission d'enquête israélienne à laquelle ne croit absolument pas Ankara

Taille du texte Aa Aa

Israël va mettre en place une commission d’enquête sur l’arraisonnement sanglant du bateau turc pro-palestinien le 31 mai dernier. Le gouvernement de Benjamin Netanyahu l’a décidé, mais les autorités turques sont très sceptiques.

Deux observateurs étrangers, un ex-Premier ministre d’Irlande du Nord David Trimble, et un ancien avocat général de l’armée canadienne Ken Watkin, doivent participer à cette commission d’enquête mais leur rôle sera très limité. Le Conseil de sécurité de l’ONU a échoué dans sa demande d’une enquête internationale.

Israël maintient fermement son blocus de la bande de Gaza. Le Comité international de la Croix-Rouge est pessimiste. “L’impact le plus grave de ce blocus, indique une responsable de l’organisation, se ressent sur l‘économie qui est complétement détruite. Actuellement, les habitants de la bande de Gaza ne peuvent survivre que grâce à l’aide extérieure”. L’assistance humanitaire ne suffit même pas dans le domaine de la santé. Le système de soins est au plus mal, alerte le Comité international de la Croix-Rouge qui appelle à une levée du blocus de Gaza au plus vite.