DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Voudriez-vous monter votre propre entreprise ?

Vous lisez:

Voudriez-vous monter votre propre entreprise ?

Taille du texte Aa Aa

Les Européens restent plus réticents à monter leur affaire que les Américains ou les Chinois. C’est ce que révèle une récente étude de l’Union européenne publiée début juin. Pourquoi préfèrent-ils une activité salariée ?

Tout d’abord, l’esprit d’entreprise varie énormément d’un continent à l’autre, à en croire le Flash eurobaromètre 283.

Ainsi, à la question : voudriez vous être votre propre employeur, les Chinois sont les premiers à répondre par l’affirmative, à 71%. En dernière position, on trouve les Japonais avec 35% de oui. Entre les deux : les Américains disent oui à 55%, les Européens à 45%.

De grandes variations apparaissent également d’un pays à l’autre. Concentrons-nous sur les pays de l’Union européenne.

Chypre et la Grèce par exemple sont nettement au-dessus de la moyenne européenne et même américaine. En Slovaquie et en Belgique, moins d’un tiers de la population active se dit tenté par le statut d’entrepreneur.

Toutefois, seuls 12% des personnes interrogées dans l’Union dirigent actuellement leur propre entreprise, contre 15% de celles interrogées au Japon. Pour ce qui est des Etats-Unis, 21% des sondés étaient déjà patrons et 27% en Chine.

Quand on demande aux personnes interrogées ce qui les dissuade le plus de monter leur affaire dans le climat économique actuel, 56% des Chinois et 49% des Européens répondent que c’est le risque de faire faillite. Pour 46% des Américains sondés et 37% des Japonais, les inquiétudes portent essentiellement sur l’incertitude quant à un revenu régulier.

La plupart des sondés estiment par ailleurs que le manque de soutien financier et les procédures administratives complexes sont les plus grands obstacles à la création d’entreprises.

Enfin, l’idée de devenir son propre patron dans les cinq ans était perçue comme réaliste par près de la moitié des Chinois interrogés, 29 % des Européens et seuls 12% des Japonais.

Pour en savoir plus, Europe Direct c’est un numéro vert, un site web et un bureau d’informations près de chez vous.