DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cameron présente ses excuses pour le Bloody Sunday

Vous lisez:

Cameron présente ses excuses pour le Bloody Sunday

Taille du texte Aa Aa

“Rien ne pouvait justifier le Bloody Sunday”, David Cameron a présenté ses excuses aux familles des victimes réunies à Londonderry, 38 ans après le drame

Un jour historique pour l’Irlande du Nord. Une heure de vérité tant attendue après 12 ans d’enquête.

Le premier ministre a reconnu le rôle joué par l’armée britannique qui avait tué 14 catholiques le 30 janvier 1972 lors de la répression d’une manifestation à Londonderry, en Irlande du Nord.

“Les conclusions du rapport d’enquête sont claires. Il n’y a aucun doute, aucune équivoque, aucune ambiguïté. Ce qui s’est passé le jour du Bloody Sunday n‘était “ni justifiée ni justifiable, c‘était mal. Le gouvernement est l’ultime responsable dans la gestion des forces armées, au nom du gouvernement et de notre pays, je suis profondément désolé”.

Aucune des victimes ne représentait une menace selon le rapport. Un grand débat sera organisé à l’automne à la Chambre des Communes et le rapport sera publié pour que tous les citoyens puissent y avoir accès.