DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Début du procès "Cage" à Istanbul

Vous lisez:

Début du procès "Cage" à Istanbul

Taille du texte Aa Aa

Début à Istanbul ce mardi d’un procès très attendu en Turquie…

Celui de 33 personnes – pour la plupart des militaires hauts gradés, simples officiers ou à la retraite – soupçonnées d‘être impliquées dans l’opération “Cage”.

Un vaste plan qui projetait des attentats contre des personnalités non-musulmanes afin de déstabiliser le gouvernement de l’AKP, issu de la mouvance islamiste, et ainsi le décridibiliser au yeux de la communauté internationale.

Parmi les victimes : un journaliste. Hrant Dink, fondateur de l’hebdomadaire turco-arménien Agos.

L’homme a été abattu par un jeune nationaliste en janvier 2007. Agos a décidé de se porter partie civile. Les suspects encourent entre 7 et 15 ans de prison.

Mais ce procès s’inscrit dans un contexte plus large.

Celui du réseau Ergenekon, un groupe armé clandestin ultranationaliste et laïque, accusé d’avoir voulu semer le chaos en Turquie et favoriser ainsi un coup d’Etat militaire.