DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Augmentation préoccupante du nombre de réfugiés ouzbeks au Kirghizstan

Vous lisez:

Augmentation préoccupante du nombre de réfugiés ouzbeks au Kirghizstan

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement provisoire du Kirghizstan indique qu’il maîtrise la situation. Pourtant, le nombre de personnes de l’ethnie ouzbek qui veulent fuir le pays ne cesse de grandir: 275.000 selon le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU. Les milliers de déplacés, surtout des femmes et des enfants, qui ont pu atteindre la frontière avec L’Ouzbékistan se heurtent désormais aux barbelés. Les autorités ouzbeks, qui invoquent une saturation de leurs capacités d’accueil, ne laissent plus entrer que les blessés. Une soixantaine auraient été accueillis côté ouzbek depuis mercredi soir.

Les réfugiés ouzbeks commencent à raconter l’horreur qu’ils ont vécu dans le sud du Kirghizstan: habitations incendiées, enfants et bébés tués de sang froid, viols collectifs de femmes. Dans la ville d’Och, des snipers et des bandes armées semblent être encore à l’oeuvre. L’ONU parle clairement de “poudrière ethnique”.

Les images tournées après les violences à Och montrent des quartiers à majorité ouzbek entièrement calcinés. Personne n’explique pour le moment comment les affrontements avec les Kirghizes ont débuté. Le bilan officiel des victimes s’est alourdi, près de 190 morts et plus de 1.860 blessés.