DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : fin de la bonne entente entre syndicats et gouvernement socialiste

Vous lisez:

Espagne : fin de la bonne entente entre syndicats et gouvernement socialiste

Taille du texte Aa Aa

Les syndicats espagnols mettent leur menace à exécution.

Les deux plus grandes organisations syndicales du pays ont appelé à la grève générale pour le 29 septembre.

Un mouvement social afin de protester contre le projet contesté de réforme du marché du travail.
Ce qui marque la fin de six années de paix sociale avec le gouvernement socialiste.

Ces deux centrales syndicales rassemblent environ 2 millions d’adhérents. Cette action serait une première depuis depuis l’avènement au pouvoir en 2004 de José Luis Rodriguez Zapatero.

Avec ces mesures, présentées aujourd’hui en Conseil des ministres, le gouvernement veut globalement réduire l‘écart entre les contrats à durée indéterminée, généralement bien protégés, et le nombre grandissant d’emplois précaires.
Il veut d’une part limiter à deux ans la durée de certains contrats à durée déterminée et d’autre part faciliter les licenciements économiques pour les
entreprises en difficultés tout en introduisant plus de flexibilité pour les employés en CDI.

La réforme ne plaît ni aux syndicats qui la jugent “nuisible” pour les salariés, ni au patronat qui l’estime “insuffisante”.