DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : le gouvernement propose la retraite à 62 ans

Vous lisez:

France : le gouvernement propose la retraite à 62 ans

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement français se donne huit ans pour ramener les régimes de retraite à l‘équilibre.

Le projet de réforme dévoilé ce matin prévoit d‘économiser 19 milliards d’euros en relevant l‘âge légal de départ à 62 ans en 2018 contre 60 ans actuellement. La durée de cotisation serait quant à elle rallongée d’un an, à 41 ans et demi.

Les cotisations des fonctionnaires seraient par ailleurs alignées sur celles du privé, les gros salaires, et les revenus du capital seraient davantage taxés.

Pour le ministre du travail, Eric Woerth, la retraite à 62 ans s’inscrit dans une évolution naturelle.

“En 1980, l’espérance de vie à 60 ans était de 17,3 ans pour les hommes et 22,4 ans pour les femmes, a-t-il déclaré. En 2009, l’espérance de vie à 62 ans serait de 20,8 ans pour les hommes et 25,2 ans pour les femmes.”

Les personnes ayant commencé à travailler avant 18 ans pourront toujours partir à 60 ans. L’opposition socialiste estime que nombre de salariés seront tout de même lésés.

“Ca va consister à demander un effort tous ceux qui ont commencé tôt leur vie professionnelle, qui ont eu les métiers les plus exigeants, et qui ont eu les carrières les plus longues,” a déploré François Hollande, député socialiste.

Ainsi, ceux ayant commencé à travailler à 19 ou 20 ans cotiseront entre 42 et 43 ans.

Dans la rue, le projet de réforme fait grincer des dents, toutes générations confondues.

“Je pense que c’est pas normal parce que il y a une portion de jeunes qui ne travaille pas, et il faut que les anciens travaillent plus !” s’insurge un retraité.

“Ils ont beaucoup bossé, compatit un trentenaire, et avec la crise et tout, ça donne envie de s’arrêter.

Les syndicats dénoncent quant à eux une réforme injuste et maintiennent leur l’appel à la mobilisation nationale le 24 juin.

Le Medef lui, salue la réforme, mais dénonce certaines mesures nuisibles aux entreprises.