DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les militaires kirghizes montrent qu'ils contrôlent la ville d'Och

Vous lisez:

Les militaires kirghizes montrent qu'ils contrôlent la ville d'Och

Taille du texte Aa Aa

L’armée kirghize se fait nettement plus visible dans les rues d’Och et de Djalal-Abad. Les violences de ces derniers jours ont surtout éclaté dans ces deux villes. Le nouveau bilan officiel est de 187 morts et près de 1.870 blessés. Les militaires ont renforcé les contrôles afin de confisquer le maximum d’armes à feu que possèdent nombre d’habitants. Des bandes armées à la solde du président déchu Kourmanbek Bakiev sont aussi soupçonnées d’avoir semé la terreur dans les quartiers d’Och à majorité ouzbèke.

La présidente par intérim du Kirghizstan Rosa Otounbaïeva, qui a rencontré un émissaire de l’Union européenne mercredi, assure qu’une force de maintien de la paix n’est pas nécessaire pour ramener le calme. En revanche, elle espère une aide humanitaire conséquente. Trois jours de deuil ont été décrétés dans le pays. La sécurité est aussi renforcée dans la capitale pour éviter toute flambée de violence.