DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire: Obama intransigeant face à BP

Vous lisez:

Marée noire: Obama intransigeant face à BP

Taille du texte Aa Aa

A un peu moins de 5 mois des élections de mi-mandat qui s’annoncent difficiles pour la majorité démocrate, Barack Obama tente de reprendre les choses en main dans la lutte contre la marée noire.

Le président américain, de plus en plus critiqué, s’est adressé à ses concitoyens depuis le bureau ovale de la Maison Blanche.

Objectif: mobiliser l’opinion et surtout montrer qu’il contrôle désormais la situation.

“Ne vous y trompez pas, nous nous battrons de toute notre force aussi longtemps que nécessaire. Nous ferons payer BP pour les dommages que la compagnie a causés. La tragédie qui touche nos côtes est le plus douloureux et le plus important rappel que le temps est venu d’utiliser des énergies propres. Le futur, c’est maintenant.”

Reprendre les choses en main, c’est aussi le souhait de BP qui a mis en place un mécanisme de récupération du brut, grâce à un entonnoir. L’idée étant de brûler l‘équivalent de 10.000 barils par jour à la surface de l’eau.

Rien à voir avec les 60 000 barils qui s‘échappent chaque jour de l‘épave de la plateforme, et qui affectent désormais 4 Etats, dont la Floride.

Barack Obama, qui reçoit le président de BP dans la journée, en appelle donc à un changement de politique énergétique, pour réduire la dépendance de son pays au pétrole.