DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Var : un paysage d'apocalypse après une vague de boue

Vous lisez:

Var : un paysage d'apocalypse après une vague de boue

Taille du texte Aa Aa

A Figanières, petit village de 2500 âmes, la vie s’est littéralement arrêté depuis hier soir et à Draguignan où vivent 37 000 habitants, il y a eu plus de deux mètres d’eau dans les rues.

Cet homme a tout perdu : “Plus rien, plus rien, plus rien. Rien n’est récupérable. Tout est parti. Une vague de 1m50 a dévasté le magasin en 10 minutes”.

“Je suis né à Draguignan. Cela fait 60 ans. Et je n’avais jamais vu cela”, explique ce vieil homme.

“L’eau est montée, est montée, est montée. A un moment donné, nous avons vu les vitres qui se fissuraient. On s’est dit: il faut sortir de là. Mais derrière, c‘était un torrent. Les vitres ont alors explosé. Une vague est entrée dans l’entrepot. A partir de là, nous sommes sortis pour nous réfugier sur les toits des camions”, raconte ce jeune.

Des centaines de voitures et de maisons ont été touchées ainsi que des commerces. L’eau potable manque et les réseaux d’assainissement ont été endommagés.

Deux cellules de crise ont été installées dans des lycées de Draguignan et une cellule d’information a été ouverte au 0811 000 683.