DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Levée partielle du blocus de Gaza

Vous lisez:

Levée partielle du blocus de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Afin de répondre aux pressions de la communauté internationale, le gouvernement israélien a décidé jeudi d’alléger le blocus de la Bande de Gaza sérieusement remis en cause après l’attaque sanglante de la flottille humanitaire et la mort de 9 personnes. Des restrictions aujourd’hui révisées mais pas de levée du blocus maritime.

Depuis quatre ans maintenant, et plus encore après l’opération “plomb durci” de 2009, les Gazaouis manquent de tout. Les agences de l’ONU éprouvent des difficultés à distribuer l’aide aux habitants du territoire occupé.

Et dans les magasins de Gaza, difficile de trouver les produits nécessaires à la vie de tous les jours. Ce gérant d’une supérette explique que “le problème n’est pas tant le fait d’autoriser une centaine de produits à Gaza mais la nature même de ces produits. Nous n’avons pas besoin de chips ou de chocolat”, dit-il.

Des aliments, des ustensiles de cuisine ou encore des jouets auraient été autorisés par Israël mais le plus urgent reste l’importation de matériaux de construction.

Alors à Gaza, on fait avec les moyens du bord. Des blocs de béton des bâtiments détruits sont transformés pour la reconstruction… Faute de mieux.