DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : les sud-africains pénalisés en cas de sortie prématurée de la compétition

Vous lisez:

Afrique du Sud : les sud-africains pénalisés en cas de sortie prématurée de la compétition

Taille du texte Aa Aa

Dans le quartier de Newton à Johannesbourg les touristes sont accueillis à bras ouvert. Les vendeurs des rues sud-africains ont du certes se plier aux règles très strictes de la FIFA, mais tous ont noté des changements positifs.
Ainsi l‘événement a plutôt renforcé les liens entre les communautés…

“Pour moi la Coupe du Monde réunit les sud-africains. On ne pense plus aux conflits… Je souhaite que mes frères africains puissent regarder dans la même direction et vivre ensemble au lieu de se battre”, explique un vendeur.
Malheureusement, le mauvais parcours des Bafanas Bafanas fait un peu retomber le soufflé…
“Si les Bafanas Bafanas se mettaient à gagner cela changerait des choses. Mais comme l‘équipe ne joue pas suffisament bien, les gens sont déçus”, analyse un autre vendeur.

Le groupe de communication Ogilvy s’est chargé de vendre le rêve de la Coupe du Monde dans le pays. Les publicistes ont travaillé sur de nombreux projets pour la FIFA, ce qui n’empêche pas le directeur artistique d‘être un brin critique : “Je ne suis pas sûr que la FIFA s’intéresse vraiment au rêve sud-africain, elle s’occupe plus de vendre des billets. Maintenant, les billets sont vendus, le travail est fait, tout roule tranquillement, les stades doivent se remplir, la sécurité est assurée, etc. Mais pour ce qui est de suivre les rêves, la FIFA ne compte pas modifier sa communication sur la Coupe du Monde. Ce sont plutôt les marques locales, qui soutiennent les Bafanas, qui vont devoir modifier leur agenda”.

Pour leur dernier match, les sud-africains affronteront la France. Les Bafanas Bafanas auront a coeur de quitter la compétition sur une note positive. Tout le pays rêve d’une victoire… !