DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La direction de BP sous pression

Vous lisez:

La direction de BP sous pression

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de son audition devant une commission du congrès américain, le directeur général de BP Tony Hayward, devrait conserver son poste. En revanche, il abandonnera à terme la gestion quotidienne de la marée noire du Golfe du Mexique. C’est ce qu’a indiqué ce vendredi le président du groupe. Tony Hayward a subi jeudi les foudres des élus américains. Ulcérés par les errements du groupe, ils l’ont accusé d’avoir privilégié ses profits au détriment de la sécurité.

Convoqués à la Maison blanche, les dirigeants de BP ont accepté de placer 20 milliards de dollars sur un compte bloqué pour indemniser les victimes de la marée noire. Une marée noire qui continue de prendre de l’ampleur malgré les efforts mis en avant par BP. Le groupe affirme récupéré désormais 25 000 barils de pétrole par jour, contre 15 000 jusqu‘à présent. Pas de quoi apaiser l’inquiétude et la colère des riverains du Golfe du Mexique.