DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Golfe du Mexique: des progrès contre la marée noire

Vous lisez:

Golfe du Mexique: des progrès contre la marée noire

Taille du texte Aa Aa

Nettoyage des côtes et des marais, pompage du pétrole, construction de puits de secours… Les Américains et BP progressent sur tous les fronts contre la fuite de pétrole.

Il y a 60 jours que la plate-forme a explosé dans le golfe du Mexique, causant la mort de 11 personnes. Depuis, chaque jour, entre cinq millions et neuf millions et demi de litres de pétrole brut se déversent dans l’océan.

Il y a deux jours alors que BP annonçait que la gestion de la marée noire allait changer de main, que Tony Hayward devait laisser sa place, la compagnie pétrolière britannique annonçait aussi qu’elle réussissait désormais à récupérer quatre millions de litres de brut par jour et que sa capacité allait encore augmenter d’ici la fin du mois.

BP a aussi annoncé qu’il venait d’acheter 32 machines disposant d’un système qui permet de séparer l’eau du pétrole. Si tout fonctionne correctement, elles pourront filtrer 25 millions de litres d’eau souillée par jour.

Les deux puits de secours que BP a commencé à forer devraient toujours être mis en service mi-août. Les délais annoncés ne changent pas.

Face à l’ampleur de la catastrophe écologique, 22 pays, du Canada au Japon, ont proposé leur aide aux Etats-Unis. La plupart des offres reçues sont encore en phase d’examen.