DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement kirghize promet une enquête sur les violences interethniques

Vous lisez:

Le gouvernement kirghize promet une enquête sur les violences interethniques

Taille du texte Aa Aa

Les tensions persistent dans la ville d’Osh. Des barrages bloquent encore un quartier de la communauté ouzbèke. La police tente de convaincre la population que le calme est revenu, que la sécurité est assurée. Massivement déployées dans cette zone, les forces de l’ordre souhaiteraient que les habitants aient confiance. Mais c’est apparemment difficile à écouter cet Ouzbèke:

“On pourra enlever les barricades quand les autorités kirghizes nous soutiendrons et nous protégerons. Avant tout, elle doivent punir ces animaux, les coupables, ensuite peut-être qu’on croira les autorités kirghizes.”

Depuis la semaine dernière, les affrontements entre les deux communautés auraient fait jusqu‘à 2.000 morts.

Ce samedi, le gouvernement kirghize a promis de mener une enquête.
La présidente par interim Rosa Otounbaïeva a reçu un émissaire américain. Robert Blake, sous-secrétaire d’Etat américain chargé de l’Asie centrale et du sud, a exigé une enquête indépendante. Il a aussi confirmé l’octroi de 32 millions de dollars en aide humanitaire pour les victimes des émeutes.

Les Nations Unies ont également lancé un appel de fonds pour aider les centaines de milliers de réfugiés et de personnes déplacées.
Cet appel de 71 millions de dollars vise surtout à faire face à une pénurie de nourriture.