DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colombie : crainte que la Coupe du monde ne fasse de l'ombre à la présidentielle

Vous lisez:

Colombie : crainte que la Coupe du monde ne fasse de l'ombre à la présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Sauf coup de théâtre, les Colombiens devraient élire ce dimanche au poste suprême Juan Manuel Santos, le candidat de la continuité, dauphin de l’actuel chef de l‘état Alvaro Uribe. Il est largement favori à ce second tour de l‘élection présidentielle, selon les sondages. Cependant, Alvaro Uribe craint une forte abstention liée à la Coupe du monde de football. “Regarder les matchs de la coupe du monde, c’est très agréable. Le sport unit l’humanité. Mais c’est plus agréable de le faire après avoir voté.”

Son probable successeur et ex-ministre de la Défense, Juan Manuel Santos, promet de défendre la politique menée par Uribe vis-à-vis de la guerilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie, les Farcs: une politique de fermeté, marquée par un quasi doublement des forces de l’ordre. Elles sont passées de 220 000 à 425 000 hommes.

Le rival de Santos, Antanas Mockus, candidat du Parti vert et ancien maire de Bogota, n’a récolté que 22 % des suffrages lors du premier tour le 30 mai. Une sévère déception car les sondages l’avait placé bien plus haut dans les intentions de vote.

A ce premier tour, le taux d’abstention avait frôlé les 50% sur 30 millions d‘électeurs.

(Avec AFP et Reuters)