DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran: pendaison du chef du Joundallah

Vous lisez:

Iran: pendaison du chef du Joundallah

Taille du texte Aa Aa

Le chef du mouvement rebelle sunnite iranien Joundallah a été pendu ce dimanche matin en Iran.
Fin février, les forces iraniennes avaient détourné un avion de ligne qui se rendait des Emirats arabes unis au Kirghizstan pour capturer Abdolmalek Righi. Autant dire que Téhéran voulait sa tête à tout prix.

Son procès a eu lieu à huit-clos. La décision du tribunal révolutionnaire a été sans appel.

Le chef du Joundallah a été reconnu comme étant un “ennemi de Dieu”, un “corrupteur sur terre”, coupable de 79 actions criminelles: enlèvements, assassinats, attentats qui auraient fait des centaiens de victimes.
Le tribunal affirme aussi qu’il avait des liens avec les services secrets américains et israéliens.

Parmi ses crimes, le Joundallah serait responsable de l’attentat-suicide qui a tué 42 personnes en octobre dernier, à Pishin, près de la frontière pakistanaise.

Le gouvernement iranien a fait pendre le frère du chef du Joundallah il y a moins d’un mois. Il lui avait été livré en juin 2008 par le Pakistan.

Le mouvement rebelle sunnite, qui a pris les armes en 2005, dit vouloir l‘égalité des droits avec les chiites en Iran.