DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie - Bélarus : le gaz de la discorde

Vous lisez:

Russie - Bélarus : le gaz de la discorde

Taille du texte Aa Aa

Moscou a ordonné à Gazprom de réduire depuis ce lundi matin ses exportations de gaz vers Minsk. Le géant gazier russe continue toutefois de négocier avec le Bélarus mais pour le moment sans succès.
Le PDG de Gazprom Alexei Miller a précisé que les restrictions de gaz atteignaient déjà 15% par rapport au volume quotidien habituel. Faute d’accord dans les prochains jours, il menace de couper l’approvisionnement du Bélarus pour arriver graduellement jusqu‘à une réduction de 85%. Moscou exige que le Bélarus s’acquitte de sa dette gazière. Le cumul des arriérés serait de 160 millions d’euros depuis janvier 2010 selon la société gazière russe.
Cette crise est suivie de près par les clients européens de Gazprom. 20% des importations de gaz russe de l’Union transitent par le Bélarus.
Ce dossier sensible était au coeur du dernier sommet entre les présidents Loukachencho et Medvedev en mai dernier. Il retarde en grande partie l’entrée du Bélarus dans l’union douanière voulue par la Russie et le Kazakhstan.
Le Bélarus ne nierait pas ses défauts de paiements mais il réclamerait aussi 160 millions d’euros à Gazprom pour le transit du gaz vers l’Europe.