DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire: nouvelles révélations accablantes pour BP

Vous lisez:

Marée noire: nouvelles révélations accablantes pour BP

Taille du texte Aa Aa

C’est un document interne au groupe BP rendu public ce dimanche qui a mis le feu aux poudres. Il révèle que la quantité de pétrole qui s‘échappe du puits endommagé dans le golfe du Mexique pourrait en définitive atteindre 100 000 barils par jour.

Indignation du président de la sous-commission de l’Energie et de l’Environnement, à la Chambre des représentants, Ed Markey.

«Ils affirmaient au départ que la fuite ne représentait que 1000, puis 5000 barils par jour. Or on évoque désormais plus de 100.000 barils. C‘était leur technologie, leur caméra. Ils auraient dû savoir dès le début.»

Un scénario catastrophe que la compagnie ne conteste pas, tout en le minimisant. Pour elle, ce chiffre ne serait atteint que dans le cas où le dôme de confinement venait à être retiré du puits. Mickey Fruge, le responsable du site, se veut plus rassurant.

“Nous espérons terminer le second trou de forage d’ici la fin juillet, ou au plus tard en août, si tout va bien.”

En pleine tempête médiatique, BP a dû faire face ce lundi à une nouvelle révélation. Un employé de la plate-forme affirme qu’une fuite sur une pièce de sécurité n’aurait pas été réparée, quelques jours seulement avant la catastrophe. Le rythme de production aurait, semble-t-il, primé sur la sécurité.

Selon le Wall Street Journal, deux demandes de l’administration américaine concernant la marée noire auraient aussi été rejetées.