DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

BP plus que jamais dans la tourmente

Vous lisez:

BP plus que jamais dans la tourmente

Taille du texte Aa Aa

Les compagnies pétrolières refusent de faire les frais des erreurs de BP et contestent le moratoire de 6 mois sur les forages en mer, imposé par l’administration américaine.

Saisie du dossier, la justice devrait trancher dans les toutes prochaines heures.

Quant à Tony Hayward déjà sous les feux des critiques, il est montré du doigt pour avoir participé à une course de voiliers ce samedi, en Angleterre.

Réaction de Bill Burton, porte-parole adjoint de la Maison Blanche.

“Vous savez, si Tony Hayward veut installer un dispositif de récupération du pétrole sur ce voilier et le faire venir dans le Golfe, nous serons heureux d’avoir son aide. Mais ce qui compte n’est pas ce qu’il fait de son temps libre, mais ce que BP fait pour prendre ses responsabilités dans ce désastre.”

La semaine dernière, BP a accepté de financer un fonds de 16 milliards d’euros pour les victimes de la catastrophe. Kenneth Feinberg a été chargé par le président américain de la gestion de ce fonds.

“Nous voulons répondre plus vite à ces demandes d’indemnisation. Nous voulons répondre à ces demandes avec plus de transparence, et que les gens aient plus de certitude sur ce qu’ils recevront.”

Jusqu‘à 100 000 barils de bruts pourraient se déverser chaque jour dans le Golfe, depuis le début de la Marée Noire.

Le second trou de forage destiné à stopper la fuite ne devrait pas être opérationnel avant aout.