DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

C'est la guerre du gaz entre le Bélarus et la Russie

Vous lisez:

C'est la guerre du gaz entre le Bélarus et la Russie

Taille du texte Aa Aa

Le président Loukachenko l’a lui même reconnu alors que le contentieux s’aggrave entre Minsk et Gazprom.

Le géant gazier russe a déjà réduit ses livraisons de 30% afin de faire pression sur le Bélarus pour qu’il accélère le paiement de sa dette. Une humiliation selon Loukachenko : “Je vous informe que Gazprom nous doit 260 millions de dollars pour le transit du gaz. J’ai ordonné à mon gouvernement de suspendre le transit du gaz russe via le Bélarus tant que Gazprom ne paiera pas le transit de son gaz. Gazprom n’a rien payé depuis six mois. Comment peut on être aussi cynique ? Ils nous doivent 260 millions et nous leur devons 190 millions”.

Gazprom se veut rassurant à l‘égard de ses clients européens alors que 20% du gaz russe consommé par l’Europe transite par le Bélarus : “Nous ferons tout notre possible, de notre côté, pour que nos clients européens ne soient pas gênés”.

La Commission européenne exige le respect des contrats et ne veut pas être l’otage de ce nouveau conflit gazier : “Nous n’avons pour l’heure pas d’information sur des coupures en Lituanie mais nous savons que la Lituanie n’a qu’une semaine de réserves. Mais nous ne savons pas ce qui va arriver cette semaine”.

En janvier 2009, les européens avaient subi deux semaines d’interruption dans les livraisons de gaz russes après le bras de fer entre Moscou et Kiev. Mais cette fois, l’Ukraine se dit prête à secourir l’Europe.