DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'interview du commandant de l'Otan en Afghanistan hérisse la Maison Blanche

Vous lisez:

L'interview du commandant de l'Otan en Afghanistan hérisse la Maison Blanche

Taille du texte Aa Aa

Dire du mal de son patron pourrait coûter sa place au général McChrystal. Le commandant en chef des troupes de l’Otan en Afghanistan a soulevé une tempête politique à Washington, avec ses déclarations explosives dans le magazine Rolling Stone.
Dans l’article, le militaire évoque les frictions apparues entre l’armée et la Maison Blanche. Il se moque aussi du vice-président Joe Biden. Résultat, malgré des excuses, le général est convoqué à Washington.

“Sans aucun doute, déclare le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs, le général McChrystal, comme l’a dit le secrétaire à la Défense Robert Gates, a fait une énorme erreur. On le fait venir ici pour savoir ce qu’il lui est passé par la tête.”

Et le porte-parole de la Maison Blanche rajoute que Obama “n’exclut pas de limoger” le général, indiquant que le président avait été “en colère” à la lecture du journal. Mais le président peut-il se permettre de se séparer maintenant d’un général par ailleurs salué pour sa maîtrise du terrain en Afghanistan ? L’affaire éclate au moment où la campagne contre les talibans en Afghanistan est entrée dans une phase critique avec une concentration des
efforts contre leur fief de Kandahar.