DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le conflit gazier qui oppose Moscou à Minsk n'affectera pas l'UE

Vous lisez:

Le conflit gazier qui oppose Moscou à Minsk n'affectera pas l'UE

Taille du texte Aa Aa

Les cuisinières européennes ne devraient pas pâtir de la crise du gaz qui oppose Minsk à Moscou. Le géant du gaz russe Gazprom a réduit ce lundi de 15% ses exportations vers le Bélarus, à qui il réclame un arriéré de 200 millions de dollars. Or 20% du gaz russe pour l’Europe transite via le Bélarus.

“Nous prenons toutes les mesures pour que le transit soit assuré, pour que nos clients ne souffrent d’aucun problème d’approvisionnement”, explique le vice-ministre bélarusse de l’Energie Eduard Tovpenets.

Gazprom envisage de réduire de 85% au total ses livraisons au Bélarus. La porte-parole de la Commission européenne chargée des Affaires étrangères se veut néanmoins rassurante.

“Dans l’hypothèse où le Bélarus suspendrait l’approvisionnement européen, trois pays seraient touchés. D’abord la Lituanie, qui dépend à 100% du gaz russe qui transite via le Bélarus. Le second pays qui pourrait être affecté est la Pologne, le troisième est l’Allemagne, mais uniquement de façon indirecte”, indique Marlene Holzner.

Minsk promet de régler sa dette dans les deux semaines mais Moscou n’y croit guère. En attendant, Gazprom envisage de faire transiter toutes ses livraisons européennes par l’Ukraine.