DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : les touristes en otage au Pirée

Vous lisez:

Grèce : les touristes en otage au Pirée

Taille du texte Aa Aa

Les touristes se retrouvent aux premières loges de la tragédie grecque. Des milliers d’entre eux se ont été bloqués à quai au Pirée, le grand port d’Athènes, par une grève des dockers appelée par un syndicat communiste.

En cause notamment, l’ouverture du port aux bateaux de croisière non européens et avec un équipage non grec, une mesure censée doper le tourisme.

Bien que décrété illégal et abusif par la justice, le mouvement a été maintenu, au grand dam des touristes.

“Je trouve ça stupide, commentait Robert Smith, un touriste australien. Dans les îles, les boutiques sont plus pauvres chaque jour parce que les touristes ne viennent plus. Et quand ils verront ça à la télé, ils ne reviendront pas. L’année dernière a été mauvaise, cette année est mauvaise, les commerces vont fermer. Ces gens ne pensent qu‘à eux, ils sont stupides.”

Dans l’espoir d’enrayer la vague d’annulations de réservations, le gouvernement grec s’est engagé cette semaine à rembourser tous les touristes affectés par les grèves.