DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Bélarus menace de couper le transit de gaz russe vers l'UE

Vous lisez:

Le Bélarus menace de couper le transit de gaz russe vers l'UE

Taille du texte Aa Aa

En plein conflit avec le géant du gaz russe Gazprom, Minsk réclame le paiement de frais de transit plus élevés que les arriérés de la facture de gaz bélarusse qui s‘élèvent à quelques 200 millions de dollars.

Explications du vice-Premier ministre bélarusse, Vladimir Semashko : “J’exige que Gazprom paie 260 millions de dollars à Beltransgaz, au plus tard à 10 heures ce matin. Sinon nous serons obligés d’arrêter l’approvisionnement qui transite par le territoire du Bélarus”.

Gazprom pourrait réduire de 85% au total son approvisionnement de gaz au Bélarus. Un gaz qui est également destiné à plusieurs pays européens, comme le rappelle le commissaire à l’Energie, Guenther Oetinger : “S’il y a un problème pour la Lituanie, qu’il y a 40% de moins d’import de gaz, ce n’est pas uniquement un problème pour cet Etat membre, c’est un problème, une attaque contre l’ensemble de l’Union européenne”.

Selon certains analystes, le gaz est un outil de négociation pour Moscou qui a déjà vécu une crise similaire avec l’Ukraine. L’enjeu pour le Kremlin serait d’utiliser les hydrocarbures pour continuer à peser sur ses anciens alliés soviétiques.