DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire : Robert Dudley, sitôt nommé par BP, sitôt sur le terrain

Vous lisez:

Marée noire : Robert Dudley, sitôt nommé par BP, sitôt sur le terrain

Taille du texte Aa Aa

Robert Dudley, qui gère désormais les opérations du groupe pétrolier BP contre la marée noire dans le Golfe du Mexique, s’est rendu hier en Louisiane dans un centre qui s’occupe des tortues de mer.

Le groupe britannique veut redorer son image alors que ses dirigeants ont été critiqués pour leur gestion de la crise. A commencer par Tony Hayward, le prédécesseur de Dudley.

“Une de mes missions, a précisé Dudley est d‘écouter vraiment attentivement pour être sûr que nous pouvons apporter une réponse (…) et travailler avec les garde-côtes”.

Après avoir été débarrassés du pétrole dans lequel ils avaient été englués, des pélicans ont été transportés par avion au Texas, au refuge national de la faune d’Aransas, loin de la zone où s‘échappe entre 30 000 et 60 000 barils de brut par jour, loin de La Louisiane où les barrages flottants sont une bouée de sauvetage pour de nombreux crabes.

“(…) Les crabes se mettent au-dessus pour échapper au pétrole, explique la Nationale Wildlife Federation. Eux-aussi en sont couverts complétement. Nous les prenons dans nos mains. Normalement,on ne peut pas les attraper,car ils bougent très vite. Et là ils sont lents.”

Lents mais surtout impuissants comme l’est le reste de la faune et de la flore face à cette marée noire.