DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie/Belarus : le différent gazier est pratiquement règlé


Bélarus

Russie/Belarus : le différent gazier est pratiquement règlé

Le Belarus a règlé ses factures à Gazprom pour les livraisons de gaz du géant russe de l‘énergie et le transit devrait reprendre normalement jeudi : d’autant que Gazprom s’est pratiquement acquitté de ses frais de transit qui s‘élevaient à plus de 185 millions d’euros. Gazprom avait réduit progressivement ses approvisionnements vers le Belarus depuis le début de la semaine, faisant planer une menace sur l’approvisionnement des foyers belarusses et ceux de l’Union européenne.

C’est d’ailleurs le point qu’a relevé le président belarusse Alexander Lukashenko au micro de notre envoyé spécial à Minsk jeudi. “Mercredi nous avons tout payé, affirme le président belarusse et nous demandons à Gazprom : “s’il vous plaît, arrêtez de rationner le gaz ! Je sais que quelques pays comme l’Allemagne et la Lithuanie affirment qu’ils n’ont pas reçu tout leur gaz. Mais ils doivent demander à Gazprom, pas à nous”.

Un pays a été affecté pa rla crise gazière entre le Belarus et la Russie c’est la Lituanie qui dépend entièrement de la Russie pour son approvisionnement en gaz lequel transite par le Belarus. Les livraisons de gaz à la lituanie avaient baissé de plus de 40% mercredi. Jeudi il semble que les livraisons de gaz sont rétablis en direction de la Lituanie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accident ferroviaire en Espagne : scènes d'horreur et deuil