DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sortie de crise entre la Russie et le Bélarus

Vous lisez:

Sortie de crise entre la Russie et le Bélarus

Taille du texte Aa Aa

La crise du gaz entre la Russie et le Bélarus en passe d‘être résolue. Le transit devrait reprendre, théoriquement, sur un mode normal, car les deux parties ont honoré leurs dettes.

Minsk a réglé ses factures à Gazprom pour les livraisons de gaz. De son côté, le géant gazier russe a payé ce matin ses frais de transit : 228 millions de dollars, plus de 185 millions d’euros.

Toutefois, c’est un peu moins que ce qu’exigeait Beltransgaz, qui réclamait 260 millions de dollars.

Gazprom avait réduit progressivement ses approvisionnements vers le Bélarus depuis le début de la semaine, faisant planer sur le pays et sur les foyers de l’Union européenne un risque de pénurie. Minsk, pour sa part, menaçait de couper les vannes. La Lituanie en avait déjà subi les conséquences hier, les livraisons de gaz en provenance du Bélarus ayant diminué de 30%.

L’enjeu de la distribution du gaz est évidemment politique : certains y voient, pour la Russie, le moyen de faire pression sur ses anciens satellites.