DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat au ministère grec de l'Intérieur : le chef de la sécurité tué

Vous lisez:

Attentat au ministère grec de l'Intérieur : le chef de la sécurité tué

Taille du texte Aa Aa

En Grèce, la brigade anti-terroriste cherche une piste au lendemain de la mort du chef de la garde personnelle du ministre de la protection du citoyen, qui a été tué en ouvrant un colis piégé.

Un colis qui visait vraisemblablement le ministre Michalis Chryssolidis lui-même. Très ému, celui-ci a réagi fermement à la mort de son proche collaborateur : “Nous ne céderons pas à la peur, ni à la terreur. Nous poursuivrons notre combat pour assurer la sécurité de nos concitoyens.”.

La presse et la population se demandaient ce matin comment un colis avait pu atteindre le 7ème étage malgré les mesures de sécurité qui entourent le bâtiment, mais aucune piste n‘était encore privilégiée.

Pour cette citoyenne, “tout ce qui se passe a des conséquences. Notre industrie principale c’est le tourisme, alors, des choses comme ça en plus de la crise, cela va affecter le tourisme”.

La Grèce traverse actuellement une très grave crise économique, sociale et politique, et a du entamer une cure d’austérité qui touche durement la population.

Le premier ministre Georges Papandréou a dénoncé jeudi soir une attaque terroriste visant selon lui à nuire à la démocratie.